Sourdun

Pendant toute la durée de la guerre de 1870, les prussiens enterrèrent leurs soldats tués, à plusieurs kilomètres du lieu des combats, afin de masquer leurs pertes

Un compte rendu dressé a Stuttgart en 1871fait état de 39 tués au combat de Nogent sur Seine
Neuf inhumés a Nogent, deux a Provins (77) et 28 à Sourdun (77) au lieu dit « Le Pavé »
Archives de Stuttgart E 295 BU 128

En septembre 1871 l’historien troyens Octave Rameau qui était aussi journaliste au journal l’Aube se rend à Sourdun et distribue des questionnaires pour connaître un état complet des dégâts occasionnés par les troupes wurtembergeoises
A leurs lectures il s’avère que les wurtembergeois ont saccagés et pillés le village et que les habitants du village
« ont après le départ des troupes d’occupation, exhumés les corps de 28 soldats et jetés leurs dépouilles dans une fosse commune à plusieurs kilomètres » L’endroit ne sera jamais dévoilé Archives départementales de l’Aube

Louis Godefroy historien champenois confirmera les faits dans son livre « Récits champenois et briards » 1880